Home / Desserts / Mes meilleurs cake pops : fondants, croquants, coeur croustillant

Mes meilleurs cake pops : fondants, croquants, coeur croustillant



 

Une fois de plus je vous envahi avec mes cake pops. Mais il faut avouer que j’adore ces petites bouchées.
Je ne peux pas m’empêcher de partager avec vous ma dernière recette.
J’étais partie pour faire un trianon en version individuelle avec une fine couche de croustillant (pralinoise et gavottes) mais en cours de route j’ai eu envie d’utiliser ce croustillant pour faire une nouvelle fournée de cake pops.cake pops noixJ’ai donc réalisé des cakes pops avec une base de gâteau moelleux chocolat noisette et miel.
Les cake pops sont formés avec cette base et un coeur de croustillant praliné.
Le résultat ? du fondant, du croquant et du croustillant tout cela en une mini bouchée… pas mal non ?
cake pops noir
pour une quarantaine de cake pops :
gateau chocolat noisette :
150 g de chocolat
100 g de miel
50 g de crème épaisse
3 oeufs
85 g de farine
55 g de poudre de noisettes
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel

crème chocolat
2 cuillères à soupe de crème épaisse
45 g de beurre fondu
100 g de chocolat noir



 

coeur croustillant :
60 g de pralinoise
6 crêpes dentelles (soit 3 paquets de deux) environ 30 g de gavottes

Enrobage :
200 g de chocolat noir
des billes de couleur, des vermicelles de couleur, de la noix de coco, ou tout autre élément de déco

Préparer le gâteau :
Faire fondre le miel et le chocolat au bain marie. Remuer.
Ajouter la crème, puis les oeufs battus. Ajouter la poudre de noisettes, la farine et la levure. Ajouter la pincée de sel.
Mélanger et verser dans un moule graissé et fariné ou chemisé de papier sulfurisé.
Faire cuire 20-25 environ à 180°.
Démouler lorsque le gâteau est froid.

préparer la crème :
Faire fondre 100 g de chocolat et 45 g de beurre, bien mélanger, ajouter la crème et fouetter quelques instants. Réserver.

préparer le croustillant :
faire fondre la pralinoise, ajouter les gavottes émiettées. Bien mélanger. Laisser refroidir un peu puis former des petites billes avec cette préparation (plus petite qu’une noisette) laisser durcir au frais.

Préparer les « balls » :
Mixer le gâteau et mélanger ces miettes avec la crème au chocolat.
J’ai utilisé mon robot avec une pâle, mais on peut le faire à la cuillère, à la fourchette, dans le mixer. La texture est humide, et doit bien s’amalgamer.
Former des boulettes de la taille d’une petite noix en insérant dedans les boulettes de croustillant. Bien façonner les boules dans les mains, la texture est soupe et se travaille facilement. Les déposer sur une plaque et les mettre au frais pendant au moins une heure.
Lorsque les boules sont dures, les enfoncer sur des piques en bois (couper l’extrémité pointue si il y a et piquer le coté non pointu dans la boule)
Faire fondre du chocolat de couverture et tremper les boules dedans. Je trempe les boules dans le chocolat puis je les tourne en appuyant légèrement contre le bord de mon récipient ou en les roulant dansu ne cuillère à café, ainsi l’excédent de chocolat s’écoule. Si la boule n’est pas bien ronde ce n’est pas grave, le décor cachera les imperfections.
Tremper rapidement les boules chocolatées dans des vermicelles de chocolat, des petites billes, du sucre pétillant, de la noix de coco, des filets de chocolat blanc ou autre…
Laisser durcir.

 



.